The Arrangement (2017) : l’attrape-nigaud

The Arrangement est une nouvelle série de dix épisodes diffusée depuis le début mars sur les ondes de E! aux États-Unis et Bravo au Canada. L’action se déroule à Hollywood alors qu’après quelques jours seulement de fréquentation, la superstar du grand écran Kyle West (Josh Henderson) demande en mariage Megan Morrison (Christine Evangelista), une jeune actrice qui peine à percer dans le milieu. Le hic ? Le romantisme de cette proposition est quelque peu estompé par le fait qu’il lui fasse sa déclaration non pas à genoux avec une bague, mais plutôt avec un contrat à la main. Reste à savoir à qui profitera véritablement cet accord et s’il est viable à long terme. À l’image de The Royals, cette deuxième série originale de la chaîne nous déçoit assez rapidement, et ce, malgré une prémisse et une bande-annonce percutantes. Non seulement on peine à nous livrer la marchandise, mais c’est à se demander si cette réflexion sur Hollywood ne s’applique pas aussi à The Arrangement… à son désavantage.

Rien que ça ?

Sans surprise, en attendant que sa carrière décolle, Megan travaille dans un chic restaurant de la cité des anges et quand elle le peut, n’hésite pas à faire du boniment aux producteurs qui fréquentent l’établissement. C’est cependant son agente Leslie Bellcamp (Automn Reeser) qui lui déniche une audition pour le prochain film de Kyle et dès que l’acteur voit les rushs, il tient absolument à la rencontrer. La connexion passe entre les deux et après un temps de réflexion, elle accepte « l’offre » qui est tout de même alléchante. Non seulement en devenant Miss West elle obtiendra 10 millions de $, mais en plus, on prévoit de lui donner des contrats au cinéma, notamment aux côtés de son fiancé. Pour le moment, sa seule obligation est d’être une épouse exemplaire et en aucune façon de porter préjudice à Kyle. C’est qu’il y a quelques mois, il était en couple avec Lisbeth (Ashley Grace), une autre actrice très connue qui à quelques jours du mariage prévu a décidé de rompre. Kyle est pour ainsi dire tombé en dépression par la suite et c’est là qu’il a joint l’IHS (Institute of the Higher Mind). Celui-ci contient un programme apparemment rigoureux qui permet de cicatriser les blessures et de mettre de l’avant la force intérieure de chacun. Pour son chef Terence (Michael Vartan), l’acteur est le plus bel outil promotionnel qu’il puisse rêver, mais il déchante vite à propos de Megan qu’il ne juge pas à la hauteur.

En regardant la bande-annonce de The Arrangement, on nous présente Megan comme étant à la veille de signer un pacte avec le diable et surtout de s’embarquer dans de véritables montagnes russes. À la fin de la promotion vidéo, on l’entend demander à Kyle : « What’s your big secret? » Il est évident qu’il s’agit là du nœud scénaristique de la série, mais on déchante rapidement. On l’a vu, il y a un flirt entre les deux avant le contrat de mariage et Megan lui demande avec justesse : « If you like me, then why don’t we just date and see where this goes? Why are we talking about marriage? » Ce à quoi il répond : « look, this contract’s not about making sure that my feelings don’t get hurt. (…)It’s about my reputation. It’s about my brand the people that are relying on me to be the actor that everybody has to have in their movie. »  C’est tout ??? À Hollywood où on a l’impression que tout est faux, les mariages arrangés ne surprennent plus grand monde, du moins lorsqu’on voit ce genre d’histoire racontée à l’écran. Dans l’épisode #147 des Simpsons (1996) par exemple, Selma Bouvier épousait l’acteur Troy McClure en couverture pour cacher le fait que celui-ci était attiré sexuellement par des poissons (!) Sinon, dans le film Straight-Jacket (2004), on nous transportant dans les années 50 alors que la jeune Sally acceptait de marier l’acteur Guy (un équivalent de Rock Hudson) pour sauver les apparences (il était homosexuel).

Dans la nouveauté de E!, c’est « secret » qui semblait si explosif nous déçoit à un tel point que dans un premier temps, l’on refuse de croire que cette union ne soit destinée qu’à mieux paraître dans la presse. Puis, après trois épisodes, aucun indice digne de mention n’est venu nous prouver le contraire et il faut bien se résigner face à cette platitude scénaristique. Reste l’IHM. Crée-t-elle de simples programmes de réhabilitation ou s’agit-il plutôt d’une secte déguisée ? Là encore, Terence semble en effet compter sur la popularité de l’acteur et de son adhésion publique à l’institut pour se bâtir une crédibilité. De toute façon, il semble que l’on n’ait pas grand-chose de croustillant à attendre de ce côté de l’aveu même du créateur de la série Jonathan Abrahams dans une entrevue à TV Line. Bref, autant on a décroché rapidement de The Royals pour son traitement extrêmement caricatural de la famille royale (fictive) d’Angleterre, autant The Arrangement baigne dans une histoire qui manque d’ambition et de moment forts, mis à part les clichés d’usage que l’on associe à Hollywood.

« This isn’t about talent »

Cette phrase prononcée par l’un des protagonistes pourrait en effet s’adresser à la série elle-même. C’est qu’en cherchant à nous faire entrer dans les soi-disant coulisses d’Hollywood, The Arrangement vient en fait en confirmer tous les clichés sans pour autant apporter de l’eau au moulin. Et tous y passent : la serveuse qui veut devenir actrice, le prince charmant, l’ascension au sommet et les journalistes (ceux-là mêmes qui vous rendent célèbres) qui ne vous laissent pas une minute de répit et qui avec de fausses rumeurs, peuvent vous détruire en un claquement de doigts. Évidemment, pour être de son temps, on a droit à l’infâme sextape relayé à l’infini par les réseaux sociaux.

Cette intrigue par ailleurs est éclairante sur la nature de la série, et ce, en plusieurs points. Tout d’abord, c’est la scène on ne peut plus clichée et exagérée alors que la nouvelle sort. Megan adresse un discours devant les gens du milieu cinématographique et à la seconde près où des photos d’elle nue sont mises sur la toile, toute l’assemblée en unisson ouvre son iPone. Évidemment, la jeune actrice est humiliée et Kyle, afin de l’endurcir, propose qu’ils se prennent tous les deux nus et l’envoient eux-mêmes sur la toile. Lorsqu’on nous montre ladite photo, leurs sexes sont floutés. La question que l’on se pose est la suivante : sont-ce Kyle et Megan qui ont modifié le cliché ou l’actuelle production de The Arrangement de peur de choquer les téléspectateurs ? Dans un cas comme dans l’autre, pour une émission qui se targue de vouloir « casser la baraque », on a rapidement atteint la limite (bien futile au fond) à ne pas franchir. Enfin et toujours par rapport à cette thématique, c’est la réaction de Megan (assez modérée) qui sonne faux. On vient pourtant de violer son intimité et elle s’inquiète davantage de ce que pense son fiancé. À dire vrai, ce n’est pas demain la veille que Christine Evangelsita remportera un oscar pour ses talents d’actrice. On peut dire la même chose de Josh Henderson qui hormis son physique avantageux n’est pas plus convaincant. Durant le second épisode, on voit la finale du dernier film de Kyle qui est projeté à la Mostra de Venise. Habillé en prêtre sur un champ de bataille, il se meurt et embrasse son crucifix en parlant d’un amour de jeunesse. C’est totalement grotesque, mais la foule applaudit à tout rompre. C’est à se demander si la série ne rit sciemment pas d’elle-même…

Le premier épisode de The Arrangement a rassemblé 848 000 téléspectateurs avec un taux de 0,36 chez les 18-49 ans. Sans être un score énorme, ces curieux ont été comblés puisque deux semaines plus tard, ils étaient toujours 800 000 à l’écoute avec un taux rendu à 0,38. E! n’ayant pas de grosses attentes renouvellera probablement sa série comme elle a donné une quatrième saison à The Royals. La troisième qui la précédait rassemblait un auditoire de 533 000 avec un taux de 0,23.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s