Rattrapage automnal australien : The Wrong Girl (2016)

The Wrong Girl est une nouvelle série de dix épisodes diffusés du 28 septembre au 16 novembre sur les ondes de Ten Network en Australie. Le titre fait référence à son héroïne Lily (Jessica Marais), une trentenaire productrice d’une émission de télévision de jour qui justement semble toujours être au mauvais endroit au mauvais moment autant en ce qui concerne sa vie privée que sa carrière. Certes, en principe elle a beau pouvoir compter sur ses meilleurs amis Pete (Ian Meadows) et sa colocataire Simone (Hayley Magnus), mais cela s’avère plus compliqué lorsqu’ils font partie du problème et non de la solution. Adaptation du livre éponyme de Zoë Foster Blake, The Wrong Girl ne nous donnera pas des maux de tête pour la complexité de ses intrigues. Malgré l’extrême légèreté du ton, le casting dans son ensemble sympathique vient compenser, tout comme une certaine critique du monde de la télévision que l’on aurait intérêt à approfondir dans la série à long terme.

Les problèmes de cœur ; des recettes gagnantes

Lily a beau apprécier l’adrénaline que lui procure son boulot, ses meilleures idées sont par contre toutes éclipsées par celle de sa collègue Nikki (Christie Whelan-Browne). La dernière en liste : ajouter à leur émission intitulée « The Breakfast Bar » une capsule culinaire avec nulle autre que la participation de Jack (Rob Collins) : LE chef de l’heure. Un soir alors qu’elle est passablement éméchée, Lily publie sur les réseaux sociaux son dédain quant au personnage, ce qui lui vaut évidemment l’animosité de ce dernier. Pourtant, à force de travailler ensemble, elle se met à ressentir des sentiments à son égard, mais manque de pot, c’est la frivole Simone qui lui met le grappin dessus. Les relations de Lily avec les hommes ne sont manifestement pas simples puisqu’au premier épisode, elle a une aventure d’un soir avec son ami de longue date Pete. Le lendemain, dur retour à la réalité : celui-ci découvre que Meredith (Leah Vandnberg) sa maîtresse et patronne du café où il travaille est enceinte de lui. De plus, sa nuit d’amour avec Lily a particulièrement compliqué leur relation. Au cours des trois premiers épisodes, on la voit faire des pieds et des mains afin de contenir l’égo de tous les présentateurs de son émission (ce qui n’est pas chose facile), tout en contenant ses émotions par rapport à Jack, de peur de jeter de l’ombre sur son amitié avec Simone.

Ne serait-ce qu’en lien avec l’émission de télévision autour de laquelle gravite la grande majorité des personnages, il est clair que The Wrong Girl a davantage de chance de rejoindre un public féminin. En effet, mis à part Pete, les hommes sont plutôt unidimensionnels et ce sont les femmes qui dirigent l’orchestre. Alors qu’on utilise à tort et à travers le terme féminisme en parlant de séries, dans ce cas-ci, Lily, dans la jeune trentaine se retrouve dans les derniers retranchements de cette génération des milléniaux. Pleine d’idées, mais sans cesse rabrouée et désillusionnée par la rigidité des codes de l’émission pour laquelle elle travaille, bon an mal an, elle s’avère une géniale gestionnaire d’égos. On a par exemple Eric (Craig McLachlan), le présentateur vedette d’une autre génération qui ne cesse de la toucher à la limite du « politicaly correct ». Elle se laisse faire, mettant son comportement sur le compte de son âge, mais en coulisses, elle lui rend subtilement la monnaie de sa pièce en jouant sur les insécurités de ce dernier. Ces genres de tactiques fonctionnent à merveille et telle une main de fer dans un gant de velours, elle arrive toujours à ses fins… du moins au travail.

Parce que c’est bien évidemment l’amour qui occupe la plupart des intrigues. L’amour impossible, l’amour à sens unique, l’amour de plusieurs personnes : rien qu’on n’a pas déjà vu ailleurs, mais The Wrong Girl ne se prend pas au sérieux. Ainsi, on a droit à plusieurs mises en situation cocasse et on ne s’attarde pas à certaines incongruités du scénario. De plus, l’idée d’amorcer chaque épisode en flashforward en nous montrant le dénouement d’une intrigue rigolote et inusitée avant de reprendre au début fonctionne très bien. Ajoutons que malgré le ton badin, on a réussi à ne pas transformer les personnages, mêmes secondaires en caricature ; un autre point en faveur de la production.

Ces émissions de jour

The Wrong Girl a beau nous arriver d’Australie, on retrouve néanmoins des émissions comme « The Breakfast Bar » partout sur les grandes chaînes généralistes. Ce type de programmation dinosaure est toujours présent en 2017 ; un genre de fourre-tout avec des chroniques culinaires, météorologiques, bien-être, santé, etc. Mais il y a bel et bien un public (assez conservateur) qui répond à l’appel, en général des femmes dans la cinquantaine et plus pour qui ce rendez-vous hebdomadaire est ancré dans les mœurs. Difficile donc de révolutionner le genre, ce qui est probablement la plus grosse déception de Lily. Dans la première scène, on la voit durant un pitch devant sa directrice voulant faire des topos sur les femmes les plus inspirantes du monde. Même Eric regorge d’idées et souhaiterait inclure dans l’émission des reportages sur les changements climatiques. Pourtant, l’on ne retient que les idées de Nikki qui se limitent à montrer les pectoraux de Jack ou à proposer n’importe quoi de sexy, de simpliste et qui a bien entendu la cote sur les réseaux sociaux. Ironiquement, « The Breakfast Bar » connaît un réel succès alors que dans la réalité, Ten Network s’est toujours cassé les dents ces dernières années dans cette case horaire avec ce genre d’émission !

Le premier épisode de The Wrong Girl a attiré 684 000 téléspectateurs en direct et la série s’est conclue avec une moyenne de 516 000 en auditoire. Visiblement satisfaite des chiffres et de l’engouement des fans sur les réseaux sociaux, la chaîne a décidé de la renouveler pour une seconde saison, ce qui est une excellente nouvelle!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s