I Want My Wife Back / Witless (2016): problèmes de « couple »

I Want My Wife Back est une nouvelle comédie de 6 épisodes diffusée depuis la mi-avril sur les ondes de BBC One en Angleterre. Son titre fait référence à Murray (Ben Miller) dont la brillante et accaparante carrière l’a définitivement éloigné de sa femme Bex (Caroline Catz). Le jour de l’anniversaire de celle-ci, elle craque et décide de le quitter, au grand détriment de tout leur entourage. De son côté, Witless est une nouvelle comédie avec des épisodes (5 au total) mis en ligne de façon hebdomadaire sur la nouvelle plateforme de BBC Three. Les héroïnes de la fiction sont Leanne (Kerry Howard) et Rhona (Zoe Boyle), deux colocataires aux antipodes qui après avoir été témoin d’un meurtre sont prises en charge par le système fédéral de protection des témoins. Peinant à assumer leur nouvelle identité, elles sont activement recherchées par des contrebandiers… de moins de 15 ans. Dans les deux cas, on se sert d’une prémisse assez classique pour divertir les téléspectateurs. La fiction de BBC One l’utilise à son avantage pour en faire quelque chose d’original, alors que celle de BBC Three s’égare dans des mises en situation sans queue ni tête.

I Want My Wife Back : une quête complexe

On ne peut pas tout avoir: c’est bien ce qui résume la série de BBC One. Murray a reçu une promotion il y a quelques années et il a tellement excellé dans son travail qu’il a reçu le titre de « relationship manager of the year »… ironie s’il en est une lorsqu’on pense à sa vie personnelle. C’est que le travail l’a tellement accaparé que sa vie sociale en a pris un coup, obligé de faire faux bond à son épouse à plus d’une reprise. La goutte qui a fait déborder le vase? Il sera en retard pour les quarante ans de sa femme et c’est tout juste s’il est capable de lui chanter joyeux anniversaire sur sa boîte locale sans être dérangé. La fête surprise a finalement lieu, mais rendus à l’aéroport après avoir reçu en cadeau des billets d’avion de la part des beaux-parents de Bex, c’est la rupture. Dès lors, Murray fait tout ce qu’il peut pour regagner sa confiance, avec l’aide de proches qui manifestement appréciait beaucoup le couple. Jusqu’ici, c’est peu concluant, mais il ne perd pas espoir, et ce, même si un nouvel homme semble être tombé dans l’œil de Bex.

Tout dans I Want my Wife Back nous charme, qu’il s’agisse de la trame sonore, des magnifiques plans de Brighton Pier où la fiction a été tournée et c’est sans compter les personnages qui captent notre attention. Notamment, dans ce genre d’histoire, tout se doit d’être blanc ou noir : le fautif se doit de l’être à l’extrême tandis que deux clans se forment : celui des hommes et celui des femmes. Étonnamment ici, tout l’entourage du groupe souhaite la réconciliation du couple et c’est tout juste si on ne blâme pas Bex d’avoir voulu rompre. Tout de même, on éprouve autant d’empathie pour Murray que pour Bex : certes, le mari est occupé par-dessus la tête avec le travail : pas par ambition, mais bien parce qu’il est incapable de dire non à qui que ce soit, à commencer par son patron qu’il couvre chaque fois qu’il trompe sa femme. Du côté de Bex, son couple n’est plus aussi fort qu’il l’était, mais elle est aussi en train de se remettre en question, qu’il s’agisse de sa carrière, de ses valeurs, etc. Mention toute spéciale à Don (Peter Wright), le père de Bex qui fait tout pour ressouder le couple, lui qui adore son beau-fils… un peu trop même.

Le seul bémol (somme toute relatif) avec I Want My Wife Back est qu’on ne met pas vraiment l’accent sur l’aspect comique de la situation. La sitcom cède plutôt le pas à la comédie romantique qui pourrait tout aussi bien être un long film de trois heures (6 épisodes de 30 minutes chacun). Reste que la fiction vaut tout de même la peine d’être vue dans son entièreté, en espérant qu’elle nous réserve d’autres surprises.

Witless : un pendant féminin avec moins de mordant

Après plusieurs années de colocation, Rhona était enfin prête à quitter Leanne pour voler de ses propres ailes, mais après la fusillade, la police qui n’a que les moyens de payer un seul logement a insisté pour qu’elles vivent de nouveau ensemble. Leanne qui a toujours rêvé de devenir actrice voit dans ce changement une formidable opportunité de se forger une nouvelle personnalité, mais cette nouvelle vie est plus difficile pour Rhona, elle qui ne sait tout simplement pas mentir. Le meurtre auquel elles ont assisté était en lien avec la contrebande de cigarettes et l’un des leaders, Benny (Nick Preston), engage deux adolescents, DJ Sound (Nicholas Fruin) et Appraisal (Tom Cawte) pour retrouver ces témoins gênants, eux qui souhaitent éventuellement se joindre à l’organisation.

Des gens ordinaires, témoins d’un meurtre et qui voient leur vie chamboulée : c’était la prémisse de The Wrong Mans, une autre comédie anglaise qui cette fois mettait en vedette deux hommes. Mais contrairement à la série de BBC Two / Hulu, les deux femmes sont loin de faire le poids. Manque de charisme, s’appuyant un peu trop sur les clichés (la « dégourdie » et la « timide »), c’est surtout le fait que l’on mette étonnamment peu l’accent sur leur statut de témoin sous surveillance qui nous fait décrocher. En effet, pendant que Sam et Phil essayaient constamment de fuir les coups de feu, les explosions et les menaces dans la série précédente, Rhona et Leanne enchaînent les mensonges dans l’épisode #3 afin que leur voisine du dessous daigne leur adresser la parole. Pire encore, c’est le duo déjanté formé d’Appraisal et de DJ qui leur vole la vedette. Et quand on pense à toutes les mises en situation forcées au possible afin de provoquer le rire, on se rend compte qu’on a déjà dépassé la mi-saison et que les victimes et les gangsters ne se sont toujours pas croisés; de quoi aiguiser la patience de ceux qui sont toujours au poste.

I Want My Wife Back a tout de même attiré 4,37 millions de téléspectateurs pour son premier épisode, se classant ainsi au 26e rang de la chaîne. Par contre, le titre de la série a disparu du top 30 les semaines suivantes, ce qui laisse supposer que la fiction a attiré moins de 3,5 millions en auditoire. Bex et Murray reviendront-ils ensemble? Seule la finale à la fin mai nous dira si BBC prévoit une suite ou tout simplement boucler la boucle. Quant à Witless, conseillons à BBC Three de se consacrer à un nouveau projet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s