Reign (2013) : une insulte à l’histoire

Reign est une nouvelle série diffusée sur les ondes de CW aux États-Unis et CityTV au Canada. On se retrouve en plein XVIe siècle alors que la jeune reine d’Écosse, Marie Stuart (Adelaide Kane), arrive en France afin d’épouser le dauphin, le futur François II (Toby Regbo). Comme c’est d’usage à la vie de cour, diplomatie, complots et potins viennent jeter de l’ombre sur le couple, d’autant plus que la reine Marie de Médicis (Megan Follows) voue une haine tenace envers sa bru. Ainsi se déroule le quotidien de l’Écossaise en compagnie de ses dames d’honneur et de courtisans de haut lignage dont les charmes ne laissent aucune d’entre elles insensibles. Contenant un nombre aberrant d’anachronismes, Reign est probablement ce qui s’est fait de pire en termes de nouveautés à l’automne 2013. Bien sûr, il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, mais les créatrices de la série se donnent une telle liberté que c’en est gênant. À éviter.

L’histoire avec un «h» très minuscule

Reign commence alors que Marie, après quelques années passées dans un couvent en Écosse, arrive en France. À ce moment, tout lui sourit : elle est jeune, séduisante et va épouser l’héritier d’un pays dont le prestige émane sur toute l’Europe.  Par contre, les nuages s’amoncellent rapidement sur cette idylle. C’est que le grand astrologue Nostradamus (Rossif Sutherland) a prédit à Catherine que sa belle-fille causerait la perte de son adoré fils. Entre-temps, l’Angleterre menace d’attaquer l’Écosse et le roi Henri II hésite à défendre la couronne de Marie, faute de moyens et surtout parce qu’un espion qui n’est pas démasqué pour le moment évente toutes les ruses militaires françaises. Pour toutes ces raisons, les fiançailles sont donc mises sur la glace. Entre-temps, l’infant du Portugal, le prince Tomas (Manolo Cardona) lui demande sa main, tout en garantissant que son pays ira défendre l’Écosse. À la fin du troisième épisode, Marie accepte, et avec l’assentiment de François…

C’était une surprise pour la plupart lorsque CW a annoncé qu’elle produirait à l’automne une nouvelle série portant sur la vie de l’une des plus célèbres reines de l’histoire. En effet jamais la chaîne ne s’est lancée dans le genre historique et le fait que Reign s’adresse à un auditoire plutôt jeune pouvait susciter certaines craintes. Et ce qui devait arriver arriva; Reign est un genre d’hybride entre Gossip Girl (CW, 2007-2012) et Pretty Little Liars (ABC Family, 2010- ) transposé au XVIe siècle. L’action se centre surtout autour d’un groupe d’adolescentes bronzées qui semblent issues d’une publicité de Covergirl et qui ne pensent qu’à l’homme qu’elles veulent épouser (comme s’il en allait de leur ressort dans  l’aristocratie). À un moment où on célèbre un mariage à la cour, ces nymphes s’ennuient et survient de nulle part une musique moderne et toutes vont danser seules au milieu des convives « like bridesmaids at a Long Island wedding hall». Tout le budget de la série est passé dans les parures, les coiffures et les costumes (très anachroniques), si bien qu’il n’en reste plus pour la vie à l’extérieur du château. Les conséquences de ces décisions « artistiques » nous donnent l’impression d’un huis clos à l’image de The Red Queen (BBC One, 2013- ) où tout est dit des événements marquants de cette période de l’histoire et rien n’est montré, ce qui mine encore plus la crédibilité de Reign.

« Éduquer » les jeunes

À l’été 2013, la presse a été conviée à visionner en primeur le premier épisode de la série et à assister à une période de questions avec les acteurs et membres de la production. L’une des créatrices de la série, Laurie McCarty y affirmait : « In each episode, we’ll educate people on what element of history helps out our story ». Cet angle d’approche est courant dans les séries historiques, mais le problème ici, c’est qu’on se base sur de fausses prémisses pour construire les intrigues. L’action débute en 1557 lors de la rencontre entre les deux fiancés. À cette époque, François, rachitique et souffrant de plusieurs maux, n’avait que 13 ans et Marie 15. Le contraste est très fort quand on regarde la série puisque les (évidemment très beaux) protagonistes ont l’air d’avoir au moins 20 ans et que François est très actif sexuellement. Ensuite, toute la discorde dans le couple vient du fait que l’Angleterre menace d’envahir l’Écosse et que le roi Henri II hésite à y envoyer des troupes, faute d’argent. Qu’à cela ne tienne, Marie a d’autres options puisque le frère bâtard de François, Sébastien (Torrance Coombs) ne cesse de flirter avec elle, de même que l’infant du Portugal. Le premier n’a jamais existé tandis que le second, ne s’appelait pas Tomas, mais Sébastien 1er, ne s’est jamais marié et est mort en croisade au Maroc 21 ans plus tard. Et il n’a probablement jamais de sa vie rencontré la reine d’Écosse. Enfin, du temps du séjour de celle-ci en France, jamais on n’a remis en question l’union future entre Marie et François et si on a attendu avant de les marier, c’est seulement parce qu’ils n’étaient pas en âge de procréer.

Les mœurs de l’époque sont aussi mises de côté. Greer, Kenna, Aylee et Lola (des prénoms aussi improbables qu’incongrus en France au XVIe siècle), sont les dames d’honneur de Marie. À l’époque, cette charge de la cour était confiée à des femmes issues de la plus haute noblesse et elles étaient choisies en fonction de leur droiture et de leur piété. À l’écran, ce ne sont que des enfants gâtées qui se comportent comme n’importe quelle adolescente du XXIe siècle. Comme l’écrit Roth Cornet dans son article : « They all appear to be completely without a sense or proper court decorum, though they would have likely been trained their entire lives in the subtle and not so subtle courtly arts. » La plupart des dialogues suivent la même logique. Marie, la première fois qu’elle voit son fiancé :« Is that Francis? He’s gorgeous! » et plus tard « ask him why he’s such a moody arrogant ass ». Et lorsqu’un courtisan s’adresse à Henri II:« Your Medici wife and your French mistress» (on est en France; nul besoin de préciser sa nationalité). Mais la palme du ridicule se retrouve dans une scène où l’on participe à un bal. Marie, qui veut rendre François jaloux, accepte de danser le tango avec l’infant Tomas sous le regard médusé de la cour (le tango a vu le jour en Amérique du Sud à la fin du XIXe siècle). Vraiment, on ne s’en sort pas.

Une fausse controverse

Dans le premier épisode que la presse a pu voir en primeur, il y avait une scène où les dames d’honneur assistaient secrètement aux ébats amoureux d’un couple princier. Ensuite, l’une d’entre elles, inspirée, se retirait pour se masturber. Ce moment de télé a créé un buzz médiatique qui a beaucoup servi à attirer l’attention sur la série. Comme par hasard, les producteurs chez CW se sont rendu compte plus tard que cette scène n’était pas appropriée et ont décidé de l’enlever au montage. Qu’à cela ne tienne; Reign avait réussi à faire parler d’elle.

Da Vinci’s Demons (Starz, 2013- ) est une série que l’on pourrait qualifier d’historique parce qu’elle portait sur les jeunes années de Léonard de Vinci. Mais dans ce cas-ci, on s’évertuait davantage à mettre en scène le quotidien d’un artiste à Florence au XV-XVIe siècle et sans prétendre détenir la vérité. Dans le cas de Reign, on s’appuie sur des grandes lignes de l’histoire qui n’ont tout simplement jamais existé et qui sont prétexte à nous montrer de jolies filles, dans de belles robes et dans de beaux châteaux. Rien de plus. Pour notre plus grand malheur, la chaîne a annoncé au début novembre qu’elle avait commandé de nouveaux épisodes, et ce, malgré des cotes d’écoute très moyennes (à peine plus de 1,5 million en auditoire). De quoi faire durer le calvaire encore un peu plus…

Publicités

55 réflexions sur “Reign (2013) : une insulte à l’histoire

  1. Je crois qu’avec la CW, il ne fallait pas s’attendre à une série historique très historique, ahah ! Le public jeune et ciblé de cette chaine ne s’intéressent pas aux détails historiques mais aux histoires de cœur des personnages. C’est peut être triste mais ça plait. Et outre les nombreux anachronismes (d’ailleurs, celui que j’ai trouvé le plus drôle je crois, c’était la musique de bal ou de mariage qui n’était autre qu’une chanson de Birdy. Encore si c’était une musique de fond, okay, mais là elle était intégrée dans l’histoire puisque les convives l’entendaient aussi bien que les téléspectateurs), la série a même fait un détour dans le surnaturel ou ce qui s’y approche, avec « that darkness » dans les bois environnant le château, presque présenté comme un monstre avide de sang (peut être Dracula qui se baladait par-là..).

    • En fait, plus j’y pense, j’aurais dû la poursuivre, mais seulement pour en rire. Moi aussi je me souviens de cette scène de danse… Gosh (!) Mon problème est que je suis féru de livres historiques et que j’ai toujours l’illusion qu’ils vont essayer d’y être fidèles (autre déception, New Worlds = ma critique est sur le site dépeignant Charles II comme un monstre). Pour moi, l’histoire est déjà assez pleine de rebondissements, surtout cette de Marie Stuart, pas besoin d’en rajouter!

      • Effectivement c’est une série qui n’est pas historique, à prendre à la légère et c’est pour ça qu’on l’aime. Si tu cherchais une série historique, fallait te tourner vers les Pilliers de la Terre, Versailles, the Crown ou bien les Tudors. A aucun moment Reign a pour but d’enseigner l’histoire !

      • Bonjour Élise,
        comme je me concentre sur les série (j’en suis maintenant à 4 critiques/semaines!), je n’ai malheureusement pas assez de temps pour me plonger dans la critique/littérature historique. Par contre, je pourrais recommander en complément des livres lorsqu’on aborde une période historique en particulier à la télé. L’idée est bonne en effet!

  2. je suis avide d ‘histoire moi aussi ,mais depuis quand un film represente la veritée totale et entiere ???.Cette serie n,est que divertissement sans plus, La performance des acteurs ,tel adelaide Kane tres bon ,elle est bien dans ce role, a l’extreme Terrance Coombs est affreux ,il n’a pas aucune manière d’un roi ,que fait -il la????

    • À mon avis, il y a un minimum de préservation historique à observer… « The Tudor » par exemple. Les faits n’étaient pas tous exacts, mais on en gardait les grandes lignes. Ici, ils dansent le tango, on invente des membres de la famille royale, on rajeunit certains protagonistes (Nostradamus) pour qu’ils aient l’air plus séduisants. Le téléspectateur sait qu’il regarde un divertissement, mais des efforts minimes auraient pu êtres faits..

      • Faire des efforts… Pour avoir l’air d’être historique sans l’être ? Si la série est aussi fictive c’est parce que c’est son but, elle n’a rien d’historique, c’est un pur divertissement comme tu le dis. Tenter de se rapprocher du genre historique aurait été une grave erreur !

  3. oui l’histoire est manipulée,les personnages ne sont pas véridiques et apres? l,auteur mettant les jeunes actrices et acteurs au centre de cette histoire attire peut -etre un auditoire de jeunes qui ne connaisse pas l’histoire comme nous les gens d’un certain ages ,

  4. Faut-il mentionner qu’une série TV est avant tout une fiction ? Certes dans ce cas il s’agit de la vie de roi et reine français, mais tout le monde sait aller sur Wikipédia pour consulter LA VRAIE histoire de ces personnes. Les gens ne veulent pas savoir ce qui s’est vraiment passé en France au XVIème siècle, ils veulent voir ce qui est montré dans Reign !
    Cessez donc de blamer cette série ! Il y a des anachronismes dans beaucoup de films historiques majeurs et oui, la vertu d’une femme de même que son rang ou que l’homme auquel elle sera unit était, entre autre, tout ce qui importait à l’époque pour la gente féminine.

    • Merci Lolotte, beaucoup de gens oublient que la télévision est un outils de divertissement. Pour s’enrichir et se cultiver, il existe de très bon livres sur la vrais histoire de France.Et pour ceux qui non aucune culture, les femmes se devais d’apprendre à prendre soin de leur futur mari etc……………….C’est toujours d’actualité chez les chrétiens, musulmans etc……

      • La télé peut aussi être un outil culturel, Arte fait de très bon Doc Historiques, à la fois divertissant et culturel.
        Maintenant je ne vois pas pourquoi ceux qui souhaitent un peut de culture n’auraient droit qu’aux livres, quelle est l’idée ? d’un coté les intellos qui bouquinent et de l’autre des crétins devant leur boite à connerie ?

  5. moi j’adore! même si ce n’est pas proche de la réalité historique, je trouve que cela peut donner le goût aux jeunes de faire des recherches sur la vraie marie Stuart où d’autres personnages historiques! D’ailleurs c’est ce que j’ai fait et j’ai appris plein de choses!!

      • Je regarde actuellement et maintenant je cherche la vrai histoire de Marie, car dans la vrai vie elle c’est fait couper la tete donc s’il suivre la vrai histoire la fin est déjà écrite…

  6. Ok donc, à la vu de l’article je trouve que ce qui est dit est juste n’importe quoi. Pour la vraie histoire il y a les livres !!! La série est la pour divertir. On a pas besoin de mecs moches, de filles toutes aussi moches et de dames de compagnie coincé. Clairement quand quelqu’un fait une nouvelle série c’est pas pour plombé le moral de tout le monde avec des histoires ennuyeuses à mourir. Et en ce qui concerne le tango… Ils ont le droit de donné un coup de jeune à une vieille histoire, sans BERCEUSE pour faire « danser » des vieux ou des gosses. Si vous aimez pas, vous regardez pas !!!

    • Pourquoi aurait-on besoin de voir de BEAUX acteurs pour être divertis? Crois-moi, il n’y a ABSOLUMENT RIEN d’ennuyeux à la vraie histoire de Marie Stuart et je te jure que tu ne t’endormirais pas. De plus, dans un bal, on ne danse pas sur un air de berceuse (info, c’est pour endormir les bébés), pas plus que sur du tango. Si la série avait été sur une princesse fictive, avec des jeux de pouvoirs, complots, guerres fictifs, je n’aurais absolument aucun problème avec ce qui nous est présenté. Et oui, la série est nulle et j’ai arrêté de la regarder. Ma critique date de novembre 2013.

      • Bizarrement je préfère un BON Acteur qu’un BEAU acteur, mais bon chacun ses goûts,
        je comprends d’ailleurs mieux grâce a vos commentaires pourquoi certaines daubes fonctionnent:
        pas besoin d’une bonne histoire, des bons acteurs ou un réalisateurs visionnaires, non non il suffit juste d’avoir de Beaux acteurs

    • Jessica, encore faudrait-il que cette série ne soit pas classée historique ! Le titre de la série « REIGN » laisse présager que la série narre l’histoire de Marie Stuart. Or ce n’est pas le cas, on a le droit à une version édulcorée et revisitée par nos amis d’outre atlantique. Le premier but d’un film ou d’une série historique c’est de nous en apprendre un peu plus et non seulement d’être divertissant. De plus, l’Histoire de France du temps des Valois notamment est beaucoup plus intéressante que cette version recambolesque des évènements. Marie Stuart a eu une vie très riche en bouleversement, nul besoin d’en rajouter de pâles copies. Quant à cette histoire de tango, tu es complètement à l’ouest ma parole. Au XVIe siècle, il y avait des tas de danses pour les jeunes nobles que la série aurait pu montrer. Il suffit de regarder des films historiques français sur cette époque comme La Reine Margot ou La princesse de Clèves pour s’en apercevoir. Bien évidément, le public visé sont les pré-adolescents.

      Ps : Si tu n’es pas d’accord, commente pas 😉.

      • Ma foi vous êtes tous dans l’erreur ! A aucun moment Reign n’est une série historique, et vos critiques viennent de là : c’est une série historique qui ne l’est pas… Hors elle n’a pas pour but de l’être, c’est pour ça qu’on n’y retrouve rien d’historique, tout simplement. Si vous cherchiez une série historique et que vous avez commencé à regarder Reign, l’erreur est vôtre : la série est une pure fiction !
        Séries historiques : the crown, the Tudors, Versailles, Pillars of the earth…

  7. Pour ma part, j’aime bien cette série. Les manigances de la reine envers sa belle fille pour sauver la vie de son fils me font suer. Si j’avais une belle mère comme ça, reine ou pas, c’est moi qui l’empoisonnerais! … lol
    La pauvre Marie, qui doit faire face à toutes sortes de situations nous démontre bien à quel point les intrigues de la cour pour parvenir à leur fin ne se tarissaient pas à cette époque. Sans relâche, cette jeune souveraine doit faire des choix et cela trop souvent au détriment de son propre pays, qui est l’Écosse.
    Et pour finir, j’ajouterai ceci : moi j’adore cette petite série, après tout, il faut bien se divertir. Car effectivement, il ne s’agit que de cela.
    P.S. Est-ce que quelqu’un était présent lors du couronnement de Marie?
    Au pire, suivez le conseil de Jessica et faites de la lecture…

  8. Petit détail qui fait mal aux yeux en ce qui concerne les costumes : les fermetures éclaires n’existaient pas à cette époque

  9. Je suis partie à la recherche d’informations sur cette série, alors que j’en regarde un épisode pour la première fois en ce moment même. Je ne sais pas à quelle saison ils en sont, mais j’ai aussitôt remarqué la qualité médiocre de la série. À commencer par ces costumes ridicules… je cherchais à quelle époque ils pouvaient bien appartenir. Je n’ai même pas eu à m’attarder aux dialogues, quoique la mention d’un «voyage de noce» m’a fait tiquer. J’aime l’histoire, mais je ne suis pas une experte, j’en apprend au fur et à mesure en regardant des documentaires, en lisant et en analysant des séries historiques, mais il me semble bien que la notion de voyage de noce (qui n’est pas synonyme de lune de miel, ayant une origine plus ancienne) est plutôt récente.

    • C’est un ramassis de n’importe quoi et il n’en sont pas à une contradiction près. En somme, une série pour adolescentes en costumes… même pas d’époque!

  10. Personnellement je me fiche que ça ne soit pas la vraie histoire. J’ai été consulté sur internet, la vraie histoire de Marie Stuart, et son destin est tragique. Je préfère la fiction, bien plus glamour. Et cette série sert également à faire réver un peu. Bien sur, tout le monde est beau et charmant (comme si ça pouvait être vrai…), mais c’est ça qui est agréable!

    • C’est que suis tellement féru d’histoire que mes attentes lorsqu’elles sont mises en fiction sont toujours trop hautes et avec celle-ci, je suis tombé de très haut! En même temps, une série comme Wolf Hall, très fidèle à l’histoire, n’a pas attiré des masses.

  11. Excusez moi Jean-francois Chartrand Delarme mais si c’est pour critiquer une serie que vous n’appreciez pas c’est pas la peine. Forcement une serie ne colle pas trait pour trait à l’histoire et forcement le budget costumes doit etre consequent pour que l’apparence des personnages soit credible. Et au passage le tango que danse Mary et Thomas est tout a fait credible puisque c’est une danse de son pays (car oui elle vient d’amerique du sud mais je sais pas si vous etes au courant mais le Portugal a colonisé les Ameriques et donc a rapporter de leur culture au portugal donc c’est credible qu’un invité a la cour danse une danse de son pays) donc avant de critiquer regarder correctement la serie et essayer de faire une aussi bonne serie et apres on en reparleC’est a cause de personnes comme vous qui passez votre temps a critiquer et a pourir internet de commentaires debiles et a critiquer le travail des autres que une augmentation prononcée de (excusez moi du mot mais c’est la verité) »cons »se remarque.

    • PVI:
      « Le Tango comme genre musical est né, avec la danse du même nom, à Buenos Aires entre 1850 et 1900, d’un mélange de nombreuses formes musicales européennes, de la musique latino-américaine (comme l’Habanera) et d’une rythmique africaine (Milonga, Candombe, Murga). Bien que le fondement harmonique du tango soit européen, la rythmique contient en partie encore des modèles africains et latino-américains (comme le rythme Habanera). « https://fr.wikipedia.org/wiki/Tango_(genre_musical) ». J’ai aussi étudié en histoire et si je ne faisait qu’un review des « bonnes » séries, on m’accuserait d’être complaisant. En passant, merci pour la politesse…

    • Je suis totalement d’accord avec Rebelle si vous êtes pour critiquer une série que vous n’aimez pas NE LA COMMENTEZ PAS ET ARRÊTEZ DE L’ÉCOUTER!!! On s’en fout que cette série ne soit pas vraiment historique! Déjà en regardant le premier épisode on sait que tous que ce qui est dans cette série n’est pas réel. Alors arrêtez d’insulter cette série et laissez la donc tranquille! Si vous n’aimez pas c’est tant pis pour vous (vous manquez vraiment quelque chose). Et pour ceux qui aiment la série il va bientôt y avoir la saison 3 en francais sur la chaine Série+.

      • J’ai en effet suivi vos conseils; j’ai écrit la critique de Reign il y a 3 ans et j’ai laissé tombé après trois épisodes. On ne peut pas vraiment parler d’acharnement ici…

  12. 30 novembre 2015 à minuit et 14 min.

    MFH:

    Moi je crois que nous n’avons pas le droit d’ajouter ou d’enlever des personnages qui ont vécu et d’ajouter des événements qui n’ont jamais eu lieu, dans les histoires vécues par nos ancêtres.

    De plus, la musique thème, lorsque la série de : « La reine » commence; c’est ridicule d’avoir placé une musique aussi inadaptée d’avec une Époque aussi reculée.

    Quand un réalisateur fait un film sur l’Histoire, IL DEVRAIT S’EN TENIR AUX FAITS RÉELS QUI ONT ÉTÉ VÉCUS ET, NON D’ARRIVER ET INVENTER DES PERSONNAGES ET DES ÉVÉNEMENTS QUI N’ONT JAMAIS EU LIEU…! ON NE DEVRAIT JAMAIS RÉ-ÉCRIRE L’HISTOIRE EN-DEHORS DE LA VÉRITÉ !

    De cette façon, les jeunes d’aujourd’hui qui n’ont pas fait beaucoup d’études scolaires pourraient apprendre la vérité sur le passé… Mais si on s’amuse à le changer, les jeunes ne sauront jamais rien de l’histoire ancienne. Ils ne sauront pas d’où ils viennent, où est-ce qu’ils se trouvent dans le temps présent, et ils ne sauront pas ou ils s’en vont ! Ils vont rester ignorants !

    JE RÉPÈTE…, NOUS NE DEVRIONS JAMAIS INVENTER DES ÉVÉNEMENTS QUI N’ONT JAMAIS EU LIEU DANS LES ÉPOQUES EN ARRIÈRE DE NOUS ! CE QUI A ÉTÉ VÉCU DOIT RESTER TEL QUEL ! …ET CE SERA PLUS INSTRUCTIF !

    • Eh bien moi je te dis que si, on peut. Cette série n’a aucun but éducatif, juste le divertissement, et si tu n’as pas compris ça, ou que tu es suffisamment étroit d’esprit pour considérer que seule la vraie histoire peut être racontée, eh bien il me semble que ton éducation laisse à désirer.

  13. Je m’attendais à une série historique qui m’apprendrait des choses tout en passant du bon temps mais finalement je passe seulement du bon temps (et encore…). Je n’ai pas eu besoin de faire des recherches ou d’étudier l’histoire pendant 8 ans pour me rendre compte que toute la série est régie par le fantasme. Je pense même que l’on plus de chance d’apprendre quelque chose sur la Guerre des Deux-Roses en regardant Game of Thrones plutôt que sur Marie Stuart en regardant Reign (C’est pour vous dire…) !

  14. moi j’aime beaucoup cette serie malgré que c’est romancé costume magnifique et c’est divertissant , du coup je me renseigne sur wikepedia sur cette histoire .

  15. J’adore cette série sa change je trouve après l’histoire n’est pas le but de cette série pour cela il y a de bons livres ou documentaires. En attendant les jeunes même peu éduquer ne sont pas bête au contraire cette série certes fictives donne envie de connaître la vrai histoire de Marie Stuart ! Et bien sûr que les personnage sont inventé mais on a le droit de rêver et de se distraire. C’est comme si on disait « non il faut pas regarder Star wars c’est pas réel ! On sait tous que c’est pas réel mais on veut juste se divertir.

  16. C est clair qu il s agit la d’un divertissement, sans plus, on aime ou pas. Et c est vrai aussi qu’ils ont pris de tres larges libertés avec l’Histoire, c est le moins qu on puisse dire (personnages qui n’ont pas exist »s, évènements qui n’ont jamais eut lieu, etc). Je vois que quelqu un plus haut parle du tango comme d’une danse « de son pays ». Heu le pays de qui? Les portugais? Ils ont colonisé le Brésil… L’argentine (d’où est issu le tango) c’etait les espagnols qui l’avaient colonisée. Donc ou, le portugal n ‘a rien a voir avec ce tango qui, c’est exact, n’existait de toute facon pas à cette « époque 🙂
    Mais bon, ce n’est que du duvertissement, si vous cherchez de l’Histoire pure, il faut aller dans les bibliothèques 🙂

  17. C’est peut être hors rélité cette série mais les personnages sont attachants, seulement, si vous êtes un prof d’histoire ou quelque chose comme ça, c’est sur que vous allez la trouver déplacé ! Après n’allait commenté sur une série dont vous n’avez peut être même pas vu les épisodes , elle est faite pour les adolescents, pas pour les gens près à critiquer alors qu’il ne comprenne pas le principe d’une série à moitié historique je dis bien à moitié !

  18. Juste un commentaire sur l’article en général: les citations en anglais ne sont pas traduit, tout le monde ne parle pas anglais. Essayer de remplacer les citations en anglais par des hiéroglyphes et vous verrais à quoi ressemble cette article pour ces personnes.

    • Merci beaucoup pour les commentaires; pour ce qui est des citations, je n’en emploie plus vraiment, sauf dans des liens redirigeant vers d’autres pages web. Sinon, côté Histoire-divertissement, le meilleur exemple est Narcos de Netflix où l’on a des acteurs la plupart du temps, mais aussi un narrateur et des images d’archives. Les tout fonctionne à la perfection; en espérant que cela fera tache d’huile!

  19. Outre que la vérité historique n’est pas respecté. Ce que je déplore c’est la propagande. Car la télé est aussi un outil de propagande qui façonne notre vision du monde et non un inoffensif outil de divertissement.
    Aussi aussi certaines scènes ou comportements peuvent promouvoir ou discréditer des idées ayant un résonance actuelles, des pays ou des personnages historiques au grès des besoins scénaristique et de la vision du monde des concepteurs.

  20. Pour une fois qu’il a une belle série et un grand bravo aux comédiens ils en faut pour tous les gouts moi j ai adore et ma fait rêve encore bravo

  21. j’ai commencé à regarder la série, en croyant parfaire ma connaissance de l’histoire de France, mélée à celle de l’Angleterre et de l’Ecosse. Cette période m’a quelque peu échappé pendant ma scolarité. mais le scénario, la mise en scéne m’ont perturbée. je n’ai pas pu regarder la série comme un divertissement. je n’ai pas pu détacher la fiction de la réalité. je suis donc retournée à mes livres, et abandonné la série.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s