Family tools (2013) : test échoué

Family Tools est la nouvelle comédie printanière diffusée sur ABC aux États-Unis et CTV Two au Canada. Le tout commence avec Tony, un homme à tout faire qui possède sa propre compagnie (Mr Jiffy Fix) alors qu’il est victime d’une crise cardiaque. Désormais trop fragile pour porter le poids de l’entreprise sur ses épaules, il se résigne à faire appel à son fils Jack, un étudiant séminariste maladroit. À chaque épisode, nous le verrons travailler chez un client différent en compagnie de son coloré assistant Darren, alors que Tony tente de se refaire une santé avec l’aide de sa sœur Terry. À la base, la série devait compter 13 épisodes, mais après la diffusion du pilote, ABC s’est limitée à 10. Pire encore, moins de deux semaines après son lancement, le studio a annoncé qu’elle ne renouvellerait pas Family Tools; la première émission ayant enregistré les plus faibles cotes d’écoute pour une comédie produite par la chaîne. Malheureusement, la série se rapproche un peu trop du dessin animé dans ses gags, ce qui ne fonctionne bien évidemment pas avec des personnages réels. Parlant de gags, cette comédie souffre aussi d’un problème majeur : ceux-ci ne sont pas drôles.

Mises en situation exagérées

Depuis longtemps, les dessins animés diffusés aux heures de grandes écoutes et destinés à un public plus mature ont la cote tout en jouissant d’une certaine pérennité. Pensons par exemple aux Simpsons (1989- , Family Guy (1999- ) ou encore King of the Hill (1997-2010). Ces trois séries ont en commun un père de famille comme personnage principal (respectivement Homer, Peter et Hank). Ces hommes sont tous niais, pour ne pas dire carrément idiots, paresseux, impulsifs, mais ô combien attachants. Chaque semaine, ils se lancent dans une folle aventure sans se soucier de leur entourage ou des conséquences. C’est un peu ce qui se passe dans Family Tools. Jack, après l’accident de son père, se lance tête première dans l’entreprise familiale, bien qu’il ne possède aucun don particulier pour le travail manuel. C’est justement cette naïveté et inexpérience sur lesquelles les scénaristes tablaient afin de susciter l’hilarité des téléspectateurs. Mauvais calcul.

Dans le premier épisode, Jack et son assistant Darren doivent poser de nouvelles planches sur le quai d’une cliente. La tension monte entre les deux acolytes et s’ensuit une bataille d’agrafeuses électriques. Sans grande surprise, Jack est blessé à la suite de ce combat à un orteil. Plus ou moins la même chose se produit dans l’épisode 16 de la seizième saison des Simpsons intitulé « Don’t Fear the Roofer ». Le contractuel Ray Magini et Homer se bagarrent avec les mêmes outils. À un moment, ce dernier reçoit quelques agrafes au front, et les enlève, comme si la douleur se limitait à un pincement. Le même genre de scène a été concocté dans le film des Simpsons (2007) où Bart et Homer, se battent à coup de marteau. Des ces deux cas, on rit parce qu’il s’agit d’un dessin animé. L’ampleur des coups portés est amusante à regarder justement parce qu’elle n’est pas crédible. Lorsque dans Family Tools, Jack est blessé à l’orteil par une cloueuse, on ressent un haut-le-cœur. Ce genre d’humour ne peut tout simplement pas se transposer dans la réalité.

   

Encore à l’image des héros animés, les actions commises par Jack relèvent tout simplement de la stupidité. Dans l’épisode 3, ce dernier se fait offrir un emploi de calfeutrage dans une maison du luxueux quartier Beachwood. Son père, Tony, est jaloux qu’il ait obtenu un contrat aussi prestigieux et lui laisse entendre qu’il ne sera pas à la hauteur. Jack, comme par défi, non seulement s’attelle à la tâche, mais offre à son client de refaire toute l’électricité de sa maison. Évidemment, il n’est pas à la hauteur et sa maladresse provoque des courts-circuits et des fuites d’eau. La maison est complètement sens dessus dessous. Le tout est davantage pathétique que drôle; on en fait trop.

Autopsie

Comme je l’ai mentionné plus tôt, après la diffusion de seulement deux épisodes, ABC a annoncé que Family Tools ne reviendrait pas pour une deuxième saison. Ce qui est surprenant, c’est qu’à la diffusion du premier épisode, alors que la série n’avait pas encore fait ses preuves, seulement 1,5 million[1] de téléspectateurs étaient au rendez-vous. Pourquoi ne pas avoir donné la chance au coureur? Au contraire, The New Normal (2012) d’ABC a connu un bon départ, mais n’a pas réussi à retenir son auditoire[2]. Dans le premier cas, nous ne pouvons blâmer le manque de promotion d’autant plus que la série est diffusée les mercredis entre deux comédies phares de la chaîne (The Middle et Modern Family). De plus, elle est composée d’une brochette d’acteurs très appréciés des Américains (J.K. Simmons, Oz, The Closer, Leah Remini, The King of Queens, Kyle Borhheimer, Perfect couples, etc.). On pourrait aussi questionner le choix des programmateurs d’avoir lancé une toute nouvelle série en mai. Pourtant, le lancement d’Hannibal au début avril a été à l’avantage de la série de NBC. Les séries régulières tiraient à leur fin et le fait de transposer au petit écran le mythique Hannibal Lecter avait de quoi susciter la curiosité.

En conclusion, Family Tools aura été un feu de paille qui s’éteindra dans quelques semaines. La transposition d’effets comiques d’un dessin animé à au réel ne fonctionne tout simplement pas. En tombant dans la caricature, on enlève toute chance aux personnages de nous dévoiler une profondeur quelconque. Force est d’avouer que le printemps n’est pas synonyme de succès pour les comédies d’ABC. En effet, le 10 mai, la chaîne annulait la série How to live with your parents lancée en avril, qui n’a pas su non plus provoquer le rire des téléspectateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s